Alerte à la fièvre jaune et conseils de précaution

Certaines régions du Brésil sont actuellement frappées par une épidémie de fièvre jaune. Conseils aux résidents et touristes.

Certaines régions du Brésil sont actuellement frappées par une épidémie de fièvre jaune. Dans la circonscription consulaire de Rio de Janeiro, il s’agit des zones rurales situées à la frontière entre les états de Minas Gerais et de Espirito Santo.
La zone littorale de Espirito Santo et l’état de Rio de Janeiro ne semblent pour le moment pas concernés.

Cette maladie potentiellement mortelle dont les symptômes s’apparentent à ceux d’une forte grippe est transmise par le moustique Aedes Aegypti, le même à l’origine de la Dengue, de la Zika et de la Chikungunya.

Si vous devez vous rendre dans les zones affectées par cette épidémie, Il est fortement conseillé de vous faire vacciner. Le vaccin, dont l’efficacité est de 10 ans, est distribué gratuitement dans les centres municipaux de santé de toutes les villes du Brésil.

Il est par ailleurs conseillé aux touristes de métropole devant se rendre prochainement au Brésil de se faire vacciner par précaution avant leur départ même si le vaccin n’est pas exigé par les autorités brésiliennes à l’entrée sur leur territoire.

Attention, il convient toutefois de savoir que le vaccin est contre-indiqué aux personnes suivantes :
-  aux enfants de moins de 6 mois
-  aux femmes enceintes
-  aux personnes souffrant d’une pathologie auto-immune et notamment du SIDA
-  aux personnes allergiques aux oeufs

publié le 19/01/2017

haut de la page