Alstom va fournir 80 voitures au métro de Rio

Le Groupe industriel français Alstom va fournir 80 voitures Metropolis au métro de Rio de Janeiro et ouvrir une nouvelle usine d’assemblage au Brésil.

JPEG
Le Vice-Gouverneur, Luiz Fernando Pezão, au cours de la cérémonie donnée au Palais Guanabara pour la signature du contrat entre Alstom et Supervia.

Le 3 décembre dernier, Alstom a signé un contrat d’une valeur d’environ 105 millions d’euros avec SuperVia, principal opérateur ferroviaire de l’État de Rio de Janeiro (Brésil), pour la fourniture de 80 voitures de métro Metropolis. Le contrat a été signé entre le Président de Supervia, Carlos José Cunha, et le Président d’Alstom Brasil, Marcos Costa, au cours d’une cérémonie réalisée au Palais Guanabara en présence du Gouverneur Sérgio Cabral et du Consul Général de France, Jean-Claude Moyret.

Une nouvelle usine à Deodoro

Ces voitures seront fabriquées par l’usine Alstom de Lapa, qui emploie 450 personnes dans l’État de São Paulo, mais l’assemblage final et les essais seront réalisés dans une nouvelle usine implantée à Deodoro situé dans la Zona Norte de Rio de Janeiro. Alstom va édifier l’usine sur un terrain fourni par SuperVia. Alstom et SuperVia vont investir chacun dans ce projet 6 millions de dollars. Le démarrage de la production est prévu mi-2013 avec un effectif de 50 personnes.

JPEG

Les voitures commandées par SuperVia sont issues de la gamme Metropolis d’Alstom. Chaque rame est composée de quatre à huit voitures en acier inoxydable. Chaque voiture peut accueillir jusqu’à 250 passagers. Les voitures sont dotées d’un écran numérique affichant le parcours, d’un écran LCD pour la diffusion de vidéos, d’un système de vidéo surveillance en circuit fermé et d’un système de climatisation (deux unités par voiture). Chaque rame est équipée d’un système de pilotage automatique (Automatic Train Operator, ATO) qui permet de contrôler l’accélération, de maintenir une vitesse régulière et de freiner en douceur.

Un système de transport en pleine expansion

Le système de transport de l’agglomération de Rio de Janeiro compte plus de 11 millions d’habitants. SuperVia, une société du Groupe Odebrecht TransPort(1), prévoit par ailleurs la modernisation de l’ensemble de sa flotte d’ici à 2020 ainsi que l’acquisition de 480 nouvelles voitures.

Long de 270 kms, le réseau de SuperVia relie Rio de Janeiro à 11 villes des environs. Cinq lignes desservent 99 gares et transportent environ 540.000 personnes par jour. Le nombre d’usagers pourrait atteindre un million d’ici 2015.

Source : Alstom (voir communiqué de presse)

publié le 28/07/2014

haut de la page