Arianespace a mis en orbite deux satellites géostationnaires pour l’opérateur privé Embratel Star One.

Arianespace a lancé avec succès deux satellites géostationnaires : Star One C4 pour l’opérateur privé Embratel Star One, première société de communications par satellites en Amérique du Sud, et MSG-4 pour l’opérateur EUMETSAT, agence européenne dédiée à la surveillance du temps, du climat et de l’environnement.

JPEG

Ce 3ème lancement Ariane 5 de l’année a eu lieu le 15 juillet à 18h42 (heure de Kourou) depuis le Centre Spatial Guyanais (CSG). Il est emblématique de la double mission d’Arianespace : garantir à l’Europe un accès indépendant à l’espace et s’imposer comme un acteur de référence sur le marché du transport spatial commercial.

30 ans de succès partagés avec Embratel Star One

Basé au Brésil, Embratel Star One est le premier opérateur latino-américain de communications par satellites. Construit par Space Systems/Loral (SSL), Star One C4 est le 10ème satellite de la société. Il augmentera sa capacité en matière de services de télécommunications, de télédiffusion et d’internet pour le Brésil, les autres pays d’Amérique du Sud, le Mexique et les Etats-Unis.

Arianespace et Embratel Star One collaborent avec succès depuis 30 ans, Arianespace ayant lancé tous les satellites d’Embratel Star One. Par ailleurs, avec Star One C4, SSL et Arianespace fêtent leur 50ème mission commune vers l’orbite de transfert géostationnaire. Le carnet de commandes d’Arianespace comprend encore 14 satellites construits par SSL.

Quelques instants après l’annonce de l’injection en orbite des deux satellites, Stéphane Israël, Président Directeur Général d’Arianespace, a déclaré : « Arianespace est fière d’avoir mené à bien la double mission de ce soir : d’une part au service d’un opérateur privé, Embratel Star One, dont le satellite Star One C4 renforcera la position sur le continent américain, et d’autre part au service de l’agence européenne EUMETSAT, qui va ainsi pouvoir mettre en service son quatrième et dernier satellite de Seconde Génération, MSG-4. Merci à nos clients pour leur fidélité, jamais démentie en plus de 30 ans : avec eux, nous sommes honorés de mettre l’espace au service d’une vie meilleure sur Terre et du développement durable de notre planète, à seulement quelques mois de la conférence sur le climat, la COP 21."

Source : Arianespace, communiqué de presse du 15 juillet 2015

publié le 11/08/2015

haut de la page