Atos a inauguré son "Test Lab" pour les JO de Rio 2016

Atos, entreprise leader des services numériques et partenaire informatique mondial du Comité International Olympique, a inauguré le 10 avril 2015 son laboratoire de test et d’intégration pour les Jeux Olympiques et Paralympiques de Rio 2016.

JPEG

C’est le début de 200.000 heures de tests informatiques et l’achèvement, dans les délais et le budget prévus, d’une étape décisive dans la préparation des Jeux Olympiques, accueillis pour la première fois en Amérique du Sud.

D’une surface de 1.272 m2, le laboratoire occupe un immense espace réunissant les Jeux Olympiques et Paralympiques sous le même toit. Il est composé de 42 cellules correspondant à l’ensemble des disciplines sportives et des sites, et de 12 cellules dédiées aux systèmes d’accréditation et de diffusion des résultats.
Invisible du grand public, l’informatique fournie par Atos joue pourtant un rôle fondamental dans le succès des Jeux. Atos fournit par exemple les systèmes qui diffusent, en moins d’une seconde, les résultats dans le monde entier à l’intention des chaînes télévisées, d’Internet et de multiples terminaux numériques. Atos livre également le portail permettant de recruter et former 70.000 bénévoles, ainsi que la solution de traitement des 300.000 accréditations. Ces accréditations permettent aux personnes autorisées d’accéder à toutes les zones appropriées pendant les Jeux, et aux membres de la famille olympique venant de l’étranger (journalistes, sponsors, athlètes et officiels du monde sportif) et font office de visa pour entrer au Brésil.

JPEG
Patrick Adiba, Vice-Président Exécutif Ventes et Marchés, Jeux Olympiques & Major Events, Atos
Les Jeux de Rio 2016 sont un jalon déterminant dans la transition vers le cloud. En raison de la dimension et de l’intensité des opérations informatiques liées aux Jeux Olympiques, il est indispensable de disposer d’une infrastructure cloud dédiée, sûre et flexible. Canopy, le cloud d’Atos, en partenariat avec EMC, opèrera la migration vers le cloud de la plupart des services informatiques stratégiques fournis actuellement par Atos pour les Jeux Olympiques d’hiver de Pyeongchang 2018. L’amélioration de la flexibilité, de l’agilité et de la rentabilité apportée par Canopy devrait contribuer à accroître la fiabilité et l’accessibilité des services au bénéfice des spectateurs et des téléspectateurs du monde entier tout en optimisant les coûts opérationnels du CIO et des comités d’organisation.
JPEG
Brice Roquefeuil, Consul Général de France, Claudine Bichara, Présidente de la Chambre des Commerces France-Brésil et Alexandre Bazire, attaché olympique étaient présents à l’inauguration du Test Lab d’Atos.

Sidney Levy, Directeur général du Comité d’Organisation de Rio 2016, déclarait : « Les Jeux Olympiques ne pourraient se dérouler aujourd’hui sans support technologique, et je suis très heureux de constater que le laboratoire de test et d’intégration - étape essentielle de notre programme - a été mis en place dans les délais et le budget impartis. Nous pouvons commencer les tests ! »

Patrick Adiba, Vice-Président Exécutif Ventes et Marchés, Jeux Olympiques & Major Events, Atos ajoutait : « Les tests sont cruciaux pour la réussite des Jeux Olympiques et Paralympiques et l’ouverture aujourd’hui du laboratoire constitue une étape majeure sur notre feuille de route technologique. Rio 2016 marque la 8e participation d’Atos aux Jeux Olympiques et la quatrième aux Jeux Olympiques d’été. C’est aussi et surtout la première étape importante dans la transition numérique du CIO et le passage à un nouveau modèle informatique qui, plutôt que de recréer un nouveau système pour chaque Jeu, construit un modèle réutilisable. Les gains d’efficacité se feront sentir non seulement pour les Jeux de Rio 2016 mais également pour tous les autres Jeux à venir. Nous sommes ravis de collaborer avec l’équipe de Rio dans cette passionnante transition. »

Quelques chiffres sur les Jeux Olympiques et Paralympiques de Rio de Janeiro 2016 :

La gestion de la technologie des Jeux Olympiques peut se comparer au fonctionnement informatique d’une entreprise de 200 000 salariés et 4 milliards de clients, opérationnelle 24h/24 et 7j/7, et qui déménage tous les deux ans.

  • 4,8 milliards de spectateurs dans le monde entier
  • 30 000 représentants des médias
  • 37 sites de compétition équipés d’infrastructures informatiques complètes
  • 14 850 athlètes
  • 300 000 accréditations
  • 70 000 bénévoles
  • 200 000 heures de tests informatiques
  • 250 serveurs

Source : Atos

À propos d’Atos :

Atos SE (Société Européenne), est une entreprise leader de services numériques avec un chiffre d’affaires annuel de 10 milliards d’euros et 86 000 collaborateurs dans 66 pays

publié le 15/04/2015

haut de la page