Consulat Inside, les élèves du lycée bilingue de Niteroi en apprentis reporters

Pendant toute une journée, les élèves du lycée bilingue de Niteroi se sont transformés en apprentis reporters.

Un groupe de trois élèves, Matheus, Evellyn et Breno, ont interrogé deux personnes du Consulat pour leur demander de nous expliquer leur travail.

Entretien avec João Marcos Rampini – Campus France

PNG

- Quel est votre nom ?
Je m’appelle Joao Rampini

- Quel est votre travail au consulat ?
Bon, je suis le responsable Campus France au Consulat. Campus France est une organisation du gouvernement français pour la promotion des études en France. Je travaille avec les brésiliens qui veulent étudier en France.

- Pourquoi avez-vous décidé de travailler pour Campus France ?
Ma formation est en relations internationales, je me suis toujours intéressé par les relations entre le Brésil et les autres pays. J’ai étudié le français et j’ai développé des liens avec la France. ensuite j’ai commencé à travailler avec les échanges étudiants de plusieurs pays et j’ai saisi l’occasion lorsque le Consulat a ouvert le bureau Campus France ici à Rio.

- Qu’est-ce que Campus France propose aux brésiliens qui veulent étudier en France ?
Bon, Campus France a développé plusieurs outils pour aider les brésiliens que vont étudier en France : leur site web contient beaucoup d’informations, comme un catalogue de toutes les bourses qui sont disponibles pour les étudiants étrangers et aussi la possibilité de remplir en ligne un dossier de candidature pour accéder aux universités françaises.

Entretien avec André Villenave – Service Visas

PNG

- Ce travail est très important pour les citoyens brésiliens. Comment fonctionne votre travail ?
Bon... D’abord je reçois les dossiers des personnes, qui remplissent un formulaire et présentent les documents demandés. Je vérifie si tout est complet, s’il manque quelque chose, si le visa demandé lui correspond, ensuite je transmets les informations en France par un système informatique. le Service Visas en France revérifie toutes les informations, si tout est conforme ils donnent leur accord et je délivre le visa.

- Ce travail est-il fatiguant ?
Fatiguant... oui. Par moments, quand il y a beaucoup d’étudiants, surtout à la rentrée scolaire je reçois parfois 50 personnes par jour.

- Dans ce travail, Qu’est-ce que vous aimez le plus ?
C’est d’aider les personnes qui ont besoin de partir en France pour revoir leur famille ou les étudiants qui vont faire leurs études en France.

- C’est difficile l’adaptation pour travailler avec ça ?
Oui. C’est très difficile parce qu’il y a beaucoup de cas spéciaux. Les visas d’étudiants et de conjoints des français sont simples à faire, mas il y a des cas spécifiques, comme les adoptions, qui sont plus compliqués. Les visas pour des militaires et des diplomates sont aussi délicats car nous devons connaître les lois et les accords entre les différents pays, qui changent souvent.

- Pouvez-vous nous raconter un cas intéressant que vous avez eu au service de visa ?
J’ai eu récemment un cas spécial, une demande de visa présentée par un citoyen apatride, une personne sans nationalité. J’ai eu du mal à traiter ce dossier car je n’avais jamais vu un cas pareil, j’ai dû chercher l’information. Et j’ai appris que la France ne reconnaît pas ce type de passeport.

Reportage sur le nouvel espace culturel du Consulat Général de France à Rio : "A MAISON"

Une équipe de quatre étudiants, Allef, Laysla, Ana-Roza et Luis Phelipe, ont réalisé un reportage de quelques minutes pour présenter le loft culturel "A MAISON" du Consulat de France à Rio. Découvrez le reportage en images :

Making-off de la journée

Un troisième groupe, constitué des élèves Marcos, Arthur, Glenda et Caio, a filmé et photographié le déroulé de la journée, ils ont ensuite posté les images sur la page Facebook du Consulat.

Voyez le résultat :

Remise des diplômes

A la fin de la journée, les élèves ont présenté leur travail au Consul Général de France à Rio de Janeiro, Brice Roquefeuil, lequel a ensuite distribué à chacun un diplôme attestant de leur participation à cette journée, ainsi qu’un abonnement à la Maison et à la plateforme Culturethèque pour que les élèves puissent accéder depuis chez eux à du contenu en français (livres, films, BD...). Les équipes des services linguistique et de communication du Consulat, ainsi que les professeurs de l’école qui ont accompagné la visite étaient très contents de voir l’enthousiasme des étudiants.

JPEG
JPEG

publié le 29/04/2016

haut de la page