Création du programme "Chaires françaises à l’UERJ"

Mercredi 11 septembre, un accord de coopération entre l’Université de l’État de Rio de Janeiro (UERJ) et l’Ambassade de France au Brésil a été signé afin de créer le programme "Chaires françaises à l’UERJ".

JPEG
L’Ambassadeur de France, Denis Pietton, et le Recteur de l’UERJ, Ricardo Vieiralves de Castro se félicitent du nouvel accord de coopération.

Considérant les fortes relations entre l’Ambassade de France au Brésil et l’UERJ, les deux institutions ont décidé de mettre en place le programme « Chaires françaises à l’UERJ ».
Ce programme est destiné à favoriser la venue à l’UERJ de professeurs français d’excellence dans leur discipline. Ces professeurs resteront à l’UERJ, pour des périodes de courte durée, dans le Programme de Professeur Invité International avec l’objectif de renforcer le développement de la recherche et des programmes de masters, doctorats et post-doctorats de l’université.

Au cours de la cérémonie de signature, le Recteur de l’UERJ, Ricardo Vieiralves de Castro, a rappelé l’attachement historique de Rio de Janeiro à la France et l’intérêt très fort des étudiants envers les universités françaises. Pour sa première visite dans une université brésilienne, l’ Ambassadeur de France, Denis Pietton s’est déclaré fier de signer ce nouvel accord de coopération et optimiste quant à l’avenir des relations entre l’UERJ et le milieu académique français.

L’attachée de coopération pour la science et technologie du Consulat Général de France, Florence Puech, se montre elle aussi confiante : "il faut maintenant oeuvrer en partenariat avec nos homologues brésiliens pour que ce programme se fasse connaître auprès des enseignants des institutions françaises. Mais je ne doute pas que les candidatures seront nombreuses."

L’histoire de l’UERJ a commencé en 1950 avec la fondation de l’Université du District fédéral (UDF). Au long des années, l’Université a grandi en fusionnant avec d’autres facultés et s’est imposée comme l’une des plus grandes universités du pays. La préoccupation de l’Université en termes de responsabilité sociale est pionnière dans l’implantation de services, de programmes et de politiques qui visent la réduction des inégalités.

Très impliquée dans la recherche, elle améliore chaque année ses infrastructures, installe de nouveaux laboratoires, crée de nouveaux groupes de recherche.


Télécharger l’appel à candidatures :
PDF - 189.3 ko

DATE LIMITE DE CANDIDATURE :
Dossiers à déposer avant le 15 novembre 2013.

publié le 13/09/2013

haut de la page