Décès de Moises Graziani, dernier survivant au Brésil du débarquement de Provence (1944)

L’Association française des anciens combattants (Afac) de Rio a annoncé le décès de Moises Graziani, dernier survivant des Forces françaises libres (FFL) au Brésil ayant participé au débarquement de Provence, en 1944. L’inhumation a eu lieu lundi 22 février au mausolée de l’Afac du cimetière São João Batista de Botafogo.

JPEG
Dépôt de la Couronne de Fleurs da Associação Nacional dos Veteranos da Força Expedicionaria Brasileira par Notre Excellent Ami Melchisedech AFONSO DE CARVALHO représentant l’ANVFEB.

Il était le dernier survivant des Forces françaises libres (FFL) ayant participé au débarquement de Provence, en août 1944. Moises Graziani est décédé et a été inhumé lundi 22 février 2016 au mausolée de l’Association françaises des anciens combattants (Afac) de Rio du cimetière São João Batista de Botafogo, a annoncé Roland Melo, président de l’Afac.

"Moises est né le 17 novembre 1923 à Istanbul en Turquie", raconte Roland Melo. "En novembre 1941, à 18 ans, il embarque sur un navire à destination de l’Angleterre pour intégrer les Forces françaises libres. En janvier 1942, il rejoint la 1°DFL : Tripolitaine en Libye, Tunisie, Italie et débarquement à Cavalaire le 15 août 1944".

Moises est titulaire des décorations suivantes :
Chevalier dans l’Ordre de la Légion d’Honneur,
Croix du Combattant Volontaire de la Résistance,
Croix du Combattant Volontaire 39/45,
Croix du Combattant,
Médaille de Reconnaissance de la Nation,
Médaille Commémorative de la Campagne d’Italie,
Médaille Commémorative des Services Volontaires FFL.

Moises a été pendant de nombreuses année le Délégué de la Fondation de la France Libre au Brésil. Il a été Porte-Drapeau et Trésorier de l’Association Française des Anciens Combattants à Rio de Janeiro. Il fut également Conseiller Fiscal de l’Association Française de Bienfaisance jusqu’à ce que son acuité visuelle décline et l’oblige à renoncer à cette fonction bénévole. Il laisse le souvenir d’un homme courageux, dévoué et plein d’humour.

Source :lepetitjournal.com

publié le 18/03/2016

haut de la page