Délégation de cadres de Pétrobras en visite en France

Cinq cadres de Petrobras ont sillonné la France à la découverte des technologies françaises de pointe, dans le cadre des opérations subsea et navales.

Business France organisait du 22 au 27 mars dernier une tournée en France pour cinq cadres de l’entreprise Petrobras parmi lesquels le General Manager du projet LIBRA et le General Manager du secteur naval du géant pétrolier brésilien.

La visite a commencé à Paris, dans les locaux de la société Technip, par une présentation des cadres de Petrobras sur les aspects techniques du projet LIBRA, le plus grand projet pétrolifère du pays. Le séminaire comptait 75 entreprises françaises venues sonder les besoins de Petrobras et évaluer la pertinence de leurs technologies pour répondre aux problèmes techniques rencontrés par l’entreprise brésilienne.

JPEG
Le séminaire de présentation du projet LIBRA a réuni 75 entreprises françaises dans les locaux de Technip.

Après une visite du site de fabrication de câbles de la société AXON Cables et une après-midi de rencontres B2B en région parisienne, la délégation s’est dirigée vers Nantes où DCNS a pu présenter son projet bluegrowth aux cadres de Petrobras.

Une nouvelle session de rencontres bilatérales était ensuite organisée avec l’aide du cluster Neopolia entre Petrobras et plusieurs entreprises de la région nantaise. Neopolia et le pôle Mer Bretagne en ont profité pour présenter à la délégation le dynamisme et le fonctionnement des clusters et des pôles de compétitivité français, sujet qui intéresse de près Petrobras, à la recherche de solutions innovantes autour desquelles l’entreprise pourrait organiser son pool de fournisseurs. Des partenariats stratégiques sont déjà en place entre le Cluster Subsea Rio et les pôles Mer.

Puis, direction le chantier naval de Saint Nazaire, à la rencontre de l’entreprise STX avec laquelle Petrobras a pu discuter des meilleures pratiques en terme de gestion de projets navales.

La délégation s’est ensuite attaquée aux sujets de R&D, notamment pour ses opérations subsea, grâce à la visite du centre de recherche Ifremer de la DCNS à Toulon. Les cadres de Petrobras ont pu découvrir le sous-marin habité conçu par l’Ifremer, le Nautile, et discuter de l’organisation du centre de recherche de Petrobras (CENPES), qui s’intéresse à la technologie développée par Ifremer notamment pour le monitoring des opérations subsea du géant brésilien.

JPEG
La DCNS présentait à Toulon le sous-marin habité Nautile, une technologie de pointe conçue par son centre de recherche, l’Ifremer.

Une dernière session de rencontres bilatérales a enfin été organisée avec l’aide du pôle Mer Méditerranée avant qu’une dernière visite soit faîte au chantier naval de Marseille.

Pendant ces 5 journées à travers la France, les cadres de Petrobras ont pu identifier des fournisseurs, et des technologies françaises particulièrement innovantes, pouvant constituer d’importants interlocuteurs techniques pour les opérations subsea et navales du géant pétrolier.

Les entreprises françaises ont également témoigné une très grande satisfaction face à cette mission très technique, avec une délégation de haut niveau à l’écoute de leurs technologies et à la recherche de nouveaux fournisseurs.

Petrobras a d’ores et déjà fait part de son souhait de reproduire cette mission à la fin de l’année 2016 ou au premier semestre 2017, notamment sur la question des technologies de l’aérospatial transverses à l’oil & gas.

publié le 19/05/2015

haut de la page