Festival de Rio : le cinéma français à l’honneur

L’édition 2010 du Festival de Rio - qui se déroule du 23 septembre au 7 octobre – met une fois de plus le cinéma français à l’honneur avec 78 films français parmi les 300 que compte la programmation : soit 26 longs-métrages et 52 co-productions. Parmi les films les plus attendus se distinguent Des Hommes et Des Dieux, de Xavier Beauvois (Grand Prix du Jury au dernier festival de Cannes), Gainsbourg, vie héroique, de Joann Sfar, Tournée de Mathieu Almaric, Carlos d’Olivier Assayas et les co-productions Hors la Loi de Rachid Bouchareb, Copie Conforme, d’Abbas Kiarostami, et Oncle Boonmee, de Apichatpong Weerasethakul.

Programmation complète et détaillée des séances (horaires, lieux, tarifs) sur le site du festival : www.festivaldorio.com.br

JPEG - 17 ko

Le public aura l’occasion de rencontrer plusieurs réalisateurs et professionnels français lors de quatre temps forts :

RENCONTRE AVEC LE PHOTOGRAPHE ET REALISATEUR JR
JPEG - 43.9 ko
Le Morro da Providencia revisité par JR en 2009

- Lundi 27 septembre à 19h30, le photographe et jeune réalisteur JR présentera son film documentaire Women are heroes à la Maison de France, dans le cadre du Cinemaison. La projection sera suivie d’un débat entre JR et le public.

Women are heroes est consacré aux femmes de communautés défavorisées, véritables héroïnes du quotidien aux quatre coins du globe, grandes victimes en temps de guerre et abandonnées à leur propre sort en temps de paix. Des favelas de Rio aux rues de l’Inde et du Cambodge en passant par les camps du Kenya, JR a photographié quelques unes de ces femmes puis exposé leurs portraits sur les murs de leurs quartiers. Ce documentaire a été sélectionné à Cannes en 2010 dans la cadre de la Semaine de la critique.

Cinq autres projections auront lieu dans le cadre du festival :
- Mardi 28 septembre à 13h20 et à 19h50 / Estação Vivo Gávea 4
- Mercredi 29 septembre à 19h30 / Estação Barra Point 1
- Jeudi 30 septembre à 17h00 et à 21h30 / Espaço de Cinema 1

RENCONTRE AVEC LE REALISATEUR AMOS GITAI
JPEG - 22.2 ko
Plus tard tu comprendras, d’Amos Gitai (2008)


- Mercredi 29 septembre à 21h30, l’Espaço de cinema projetera Plus tard tu comprendras (2008) et organise ensuite une rencontre avec Amos Gitai.
- Vendredi 1e octobre à 16h30, le Centro Cultural Justiça Federal montrera Berlin Jerusalem (1989), projection qui sera suivie d’un masterclass avec le réalisateur.

Né en 1950 à Haïfa, deux ans après la création de l’Etat d’Israel, Amos Gitai a réalisé de nombreux films qui utilisent l’histoire d’Israel comme toile de fond et témoignent de sa trajectoire personnelle, abordant des thèmes comme l’exil, la frontière, la religion, l’utopie, la notion de foyer. Amos Gitai a vécu de nombreuses années en France et la majorité de ses films sont des co-productions franco-israeliennes. Le festival de Rio lui rend cette année hommage à travers une retrospective de onze films : Esther (1986), Berlim Jerusalém (1989), Golem, l’esprit de l’exil (1992), Kadosh (1999), Kippur (2000), Kedma (2002), Alila (2003), Free Zone (2005), News From Home / News From House (documentaire - 2005), Désengagement (2007) et Plus tard, tu comprendras (2008).

Programmation complète et détaillée des séances (horaires, lieux, tarifs) sur le site du festival : www.festivaldorio.com.br

RENCONTRE AVEC ARTE AUTOUR DU WEB-DOCUMENTAIRE
JPEG - 40.8 ko
Documentaire "Prison valley" d’ARTE

- Vendredi 1e octobre à 14h, Oi Futuro Ipanema organise un débat sur les web-documentaires et leur impact sur l’avenir de la télévision. Plusieurs responsables d’ARTE y participeront : François Sauvagnargues, directeur des programmes de fiction, Alex Szalat, directeur de l’unité Actualité, société et géopolitique et Serge Godey, producteur de web-documentaire ; ainsi que Guilherme Coelho, directeur de la société de production brésilienne Matizar et Arthur Dapieve, coordinateur du projet Por que a gente é assim. La rencontre se poursuivra avec la projection, à partir de 16h, de 6 documentaires : Gaza Sderot, Citizen Maria, Prison valley, Havana Miami, Addict(s) (Arte) et Porque a gente é assim (Matazar).

- Samedi 2 octobre à 11h, Oi Futuro Ipanema propose un autre débat sur la relation du créateur avec le public aujourd’hui, auquel participeront Alex Szalat d’Arte, Arthur Dapieve, journaliste, Marcelo Tas, présentateur, ainsi que Laurence Herzberg, directrice du Forum des Images qui présentera à l’occasion le nouveau festival « Mouse films » et fera la promotion de Pocket films. A 17h30, les 6 mêmes documentaires seront projetés à nouveau : Gaza Sderot, Citizen Maria, Prison valley, Havana Miami, Addict(s) (Arte) et Porque a gente é assim (Matazar).

RENCONTRE AVEC LE REALISATEUR BRUNO DUMONT
JPEG - 28.3 ko
"Hadewijch" de Bruno Dumont (2009)


- Lundi 4 octobre à 20h00, Bruno Dumont présentera son film L’humanité (1999) au Cinémaison et participera ensuite d’une rencontre avec le public présent.
- Mardi 5 octobre à 18h, le réalisateur présentera Hadewijch (2009) à l’Institut Moreira Salles, projection qui sera également suivie d’un débat avec le public.

Par ailleurs, le Festival de Rio propose une retrospective intégrale de l’oeuvre de Bruno Dumont, connu pour son cinéma lent et incisif, avec un abordage fréquent de la question de la violence.
Le public pourra donc assister à :
La Vie de Jésus (1997 - Prix Jean Vigo),
L’humanité (1999 – Grand prix du jury à Cannes),
Twentynine Palms (2003),
Flandres (2006 – Grand prix du jury à Cannes),
Hadewijch (2009 - prix FIPRESCI au Festival de Toronto).

Programmation complète et détaillée des séances (horaires, lieux, tarifs) sur le site du festival : www.festivaldorio.com.br

publié le 15/10/2010

haut de la page