Guide du supporter : Que faire en cas de ...

Tout savoir sur les démarches à suivre en cas de problèmes.

... PERTE OU VOL DE DOCUMENTS

La perte ou le vol de votre passeport doivent être déclarés à la police. Le procès verbal (boletim de ocorrência) vous permettra :
• d’embarquer sur les lignes intérieures (bus et avions), de préférence avec une
photocopie du passeport ;
• de solliciter la délivrance d’un laissez-passer ou d’un passeport d’urgence au
consulat (São Paulo, Rio de Janeiro, Recife et Brasília).

Pour faciliter la délivrance d’un laissez-passer (document valable pour un voyage
à destination de la France, éventuellement avec escale dans un aéroport européen)
ou d’un passeport d’urgence, pensez à conserver une copie (papier et numérisée,
conservée dans un courrier électronique) de vos papiers d’identité (passeports,
carte d’identité, acte de naissance). Fournir une photo d’identité.

Transit via les États-Unis : le laissez-passer et le passeport d’urgence ne sont pas
reconnus par les autorités américaines de l’immigration. Dans cette hypothèse et
si vous n’êtes pas titulaire d’un titre de séjour américain, vous devrez soit acheter
un billet de retour en France sans escale aux États-Unis, soit solliciter la délivrance
d’un visa américain (délais d’instruction incertains).

Le tarif des titres de voyage d’urgence est le suivant : passeport d’urgence : 45 €
(soit environ 160 BRL) ; laissez-passer : 50 € (soit environ 200 BRL). Ils se règlent en
réaux et en liquide, au taux en vigueur le jour de la délivrance.

... PROBLÈMES D’ARGENT

Le vol d’argent, de votre carte bancaire et/ou l’utilisation frauduleuse de votre passeport doivent être déclarés à la police.

Le procès-verbal (boletim de ocorrência) vous sera probablement exigé par votre banque pour obtenir la délivrance d’une nouvelle carte voire le remboursement des sommes volées.

Dans certains cas, les banques demandent un certificat consulaire afin d’authentifier le procès-verbal et d’en vérifier le contenu. Ce certificat vous sera délivré gratuitement.

Le vol ou l’utilisation frauduleuse de votre carte bancaire doit faire l’objet d’une opposition immédiate (voir : Contacts utiles).

En cas de difficulté, les consulats peuvent vous aider à entrer en contact avec votre banque ou les centres d’appels des principaux services de cartes de crédit (Visa , Mastercard, American Express).

Les consulats pourront également vous aider à contacter un proche en France afin que celui-ci vous envoie de l’argent par virement express (Western Union par exemple). Depuis la France, le virement peut se faire par un dépôt d’argent au guichet d’un bureau de Poste ou par internet (seul un virement est autorisé par ce canal, sauf à avoir obtenu au préalable une autorisation de Western Union). Le virement est immédiat.

Attention : le nom du bénéficiaire du virement doit être exactement conforme à l’identité telle qu’elle apparaît sur le passeport (c’est-à-dire avec tous les prénoms de
l’état civil).

... AGRESSION

Contactez le consulat le plus proche en cas d’agression physique. Le cas échéant, le consulat vous aidera à porter plainte au commissariat de police et s’assurera que vous bénéficiez d’une prise en charge médicale adaptée.

Dans les cas les plus graves, le consulat vous guidera dans vos démarches avec la justice et pourra vous conseiller un avocat francophone.

Votre assurance peut également vous offrir une assistance juridique. Les consulats ne prennent pas à leur charge les frais de justice.

Par ailleurs, il est possible de porter plainte en France pour des faits intervenus à l’étranger ; la procédure est cependant plus longue et complexe.

Pour mémoire : Numéro de téléphone d’urgence du consulat général de France à Rio de Janeiro, 00 55 21 981212628 ou 00 55 21 981212629

... ACCIDENT / PROBLÈME DE SANTÉ

Contactez le consulat le plus proche pour signaler votre situation.

Si vous le pouvez, contactez votre assurance-voyage (Europ Assistance, Mondial Assistance, AXA Assistance ou éventuellement Inter-Mutuelle Assistance si vous êtes adhérent à une mutuelle).

En cas d’accident (sur la route par exemple), vous serez transporté vers un hôpital public puis éventuellement, si votre état le permet et selon l’assurance dont vous disposez, vers un hôpital privé (offrant, en général, de meilleures prestations). Selon la gravité de votre état de santé, le consulat sollicitera l’appui du médecin-conseil afin d’assurer le lien entre les médecins brésiliens et la famille ou le médecin traitant en France.

La qualité des soins hospitaliers est très variable d’un hôpital à un autre : soyez vigilants. Le coût des soins est par ailleurs très élevé dans le secteur privé : un rapatriement en France peut s’avérer plus économique en cas d’hospitalisation de longue durée. Les consulats ne prennent pas à leur charge les rapatriements : vérifiez auprès de votre assurance, si possible avant le départ, les conditions.

... ARRESTATION

Vous pouvez exiger que le consulat le plus proche soit contacté pour signaler votre situation. Certains commissariats (police touristique) disposent d’agents bilingues ou trilingues, mais pas forcément francophones. Le cas échéant, le consulat pourra dépêcher, s’il en a les moyens humains, un agent pour traduire votre déposition. Il pourra aussi vous proposer une liste d’avocats francophones mais les honoraires resteront à votre charge. Si nécessaire, la justice vous assignera un avocat d’office (« Defensor Publico »).

Le Brésil connait une crise économique qui risque de créer des tensions sociales qui donnent parfois lieu à des affrontements avec la police. Maintenez-vous à l’écart de ces manifestations pour éviter d’être pris pour cible en cas de violence ou d’être arrêté.

Le trafic de drogue est sévèrement réprimé ; contrôlez attentivement vos bagages le jour de votre départ ; n’acceptez jamais de transporter un bagage qui n’est pas le vôtre.

Vous voulez connaître tous les conseils aux supporters ? Vous pouvez également télécharger le guide complet :
PDF - 3.5 Mo

publié le 25/07/2016

haut de la page