Guide du supporter : les Jeux en pratique

Acheter des billets, assister aux épreuves ou supporter les bleus au CLUB FRANCE : toutes les infos pratiques concernant les Jeux.

LES JEUX EN PRATIQUE

JPEG

En matière de sécurité

Rio présente des risques sécuritaires. Il importe de minimiser votre exposition
à ces risques, en suivant un certain nombre de recommandations comportementales
simples :
aucun quartier de Rio de Janeiro n’offre de conditions de sécurité parfaites. Bien que les quartiers de la zone sud (Ipanema, Leblon, Copacabana, Leme, Botafogo, Flamengo, Lagoa, Gavea, Barra da Tijuca) soient les plus sécurisés de la ville et ne suscitent pas de forte impression d’insécurité, des agressions parfois violentes y sont régulièrement signalées. Il est recommandé de ne pas se promener seul, même en journée ;
faites preuve de discrétion : sortez sans bijoux ni objets de valeur ; rangez votre appareil photo dans un sac lorsque vous ne vous en servez pas (attention : les housses d’appareils photo professionnels sont également ostentatoires, préférez donc un sac/pochette commun) ; limitez l’usage du téléphone portable dans la rue ;
soyez très vigilant lors des retraits d’argent : privilégiez les bornes à l’intérieur des banques et des centres commerciaux ;
faites attention à vos effets personnels dans les lieux publics (transports en commun, restaurants) ;
ne transportez jamais d’importantes sommes d’argent ; gardez en revanche à portée de main un billet de 20 ou de 50 réaux à remettre en cas d’agression ;
ne visitez pas les quartiers déconseillés, les favelas notamment (sauf avec un tour-opérateur agréé et en journée seulement) ;
évitez les taxis à la volée et recherchez autant que possible les stations de taxis. Dans les aéroports, il est recommandé de s’adresser aux compagnies officielles.
Sur les smartphones existent plusieurs applications légales de réservation de taxi en ligne (easytaxi et 99 taxi) ;
il est vivement déconseillé de réaliser des trajets interurbains en voiture. Le taux de mortalité sur les routes est particulièrement élevé, en moyenne 42 000 morts par an. Privilégiez au maximum le transport aérien entre les grandes villes et les taxis et transports en commun à l’intérieur de Rio (BRT : bus circulant sur des voies protégées, tramway et métro) pour vos déplacements.
en cas d’agression, remettez sans délai et sans hésiter ce qui vous est demandé. Il ne faut en aucun cas résister à l’agresseur qui pourrait disposer d’une arme.

Transport jusqu’aux lieux de compétition

L’accès aux lieux de compétitions sera, dans la plupart des villes, assuré par des transports en commun. Le transport par véhicule individuel et partagé (taxi et VTC) est déconseillé en raison de problèmes de circulation.

Prévoir une à deux heures de marge sur les durées de transport annoncées.

Conditions d’accès au(x) stade(s) :

Les conditions d’accès dans les stades sont particulièrement strictes, notamment concernant l’introduction d’instruments de musique ou encore de drapeaux (pas trop grands, pas de messages politiques : par exemple, un drapeau breton pourrait être refusé) ou d’objets faisant apparaitre des sponsors non-Rio2016 ou Jeux Olympiques.

Prenez soin de consulter les conditions générales d’utilisation des billets des Jeux Olympiques :https://www.rio2016.com/fr/billets

Pour des informations plus complètes, vous pouvez télécharger les deux guides suivants :
• Le guide des supporters Rio2016 (plan d’accès disponible pour chaque discipline)
• Le guide légal de la billetterie.

Nous vous conseillons également d’installer Moovit. Cette application disponible sur tous les smartphones est partenaire des Jeux et de la ville de Rio.

Les actes répréhensibles :

Les infractions spécifiées ci-après qui sont commises dans une zone de 5 km autour et dans l’enceinte d’un stade seront soumises à une instance spécifique :

  • Les agressions : peine d’emprisonnement jusqu’à 2 ans ;
  • Les atteintes aux biens (vol, dégradations) ;
  • L’Introduction d’armes ou de drogues dans les stades (le trafic et la consommation de drogue y compris de cannabis étant réprimés au Brésil) ;
  • Le port de banderoles à caractère raciste ou homophobe ;
  • L’invasion du terrain est réprimée d’une peine allant jusqu’à deux ans de prison ;
  • La revente de billets à un prix supérieur au prix d’achat est réprimée de peines allant de 2 à 4 ans d’emprisonnement.

L’achat de billets

PNG

  • La billetterie olympique
    En France, seule l’agence EVENTEAM est habilitée pour la vente de billets pour les jeux Olympiques. Elle propose également des solutions complètes incluant hébergement et transport aérien.
  • La billetterie paralympique
    Pour les jeux paralympiques, deux agences ont été habilitées pour la vente de billets :
    • YOOLA
      Agence spécialisée dans la mobilité des personnes en situation de handicap.
      90, rue du Moulin-Vert, 75014 Paris
      www.yoola.fr
      01 83 64 70 06
    • GMT
      Organisation de séjours et billetterie.
      66, rue Michel-Ange, 75016 Paris
      www.gmtweb.com
      01 56 77 03 03

ZONES DE COMPÉTITION A RIO

Sont présentées ci-dessous une carte des transports à Rio (annexe 1), une carte des sites olympiques (annexe 2) et des sites paralympiques (annexe 3), ainsi qu’une description spécifique pour chaque zone de compétition (Barra, Deodoro, Copacabana, Maracanã). Nous vous invitons à bien tenir compte des temps de trajet entre les différentes zones, qui peuvent être élevés, pour programmer vos déplacements.

JPEG
Annexe 1 : carte simplifiée des transports à Rio

JPEG
Annexe 2 : les sites olympiques

JPEG
Annexe 3 : les sites paralympiques

Zone Barra

JPEG
Barra da Tijuca réunit 15 des 33 sites olympiques

Localisation : zone ouest de Rio de Janeiro.
Épicentre des Olympiades : outre les installations sportives qui se partagent entre le parc olympique et Rio Centro ; la zone de Barra regroupe des installations non sportives essentielles telles que le village olympique (maison des Athlètes), le centre international de radiodiffusion (IBC), le centre de presse (MPC), les hôtels et une zone de vie.
Mode d’accès : la région est accessible depuis la Zona Sul par la ligne 4 de métro suivi d’un bus BRT (métro de superficie). Il est également possible d’accéder à la zone de Barra par bus ; tous les renseignements relatifs aux trajets et possibilités de circulation dans la ville sont disponibles sur le site vadeônibus.
Installations et épreuves : Barra da Tijuca réunit 15 des 33 sites olympiques.

Zone Deodoro

Localisation : zone nord-ouest de Rio de Janeiro (à environ 1 heure du centre
ville et du futur village olympique).
À l’origine : zone militaire constituée de base d’entraînements et d’activités de l’armée brésilienne, mais également d’habitations (la ville compte plus de 10 000 familles). Le centre hippique existait déjà (construit à l’occasion des Jeux panaméricains de 2007) et a été adapté aux normes olympiques.
Après les jeux Olympiques : les sites de BMX et de Mountain Bike seront transformés pour créer le deuxième plus grand parc urbain ouvert au public (50 hectares). Le centre équestre olympique sera, quant à lui, utilisé par les écoles miliaires et municipales pour des entrainements professionnels et servira de plateforme de démocratisation des jeux hippiques très élitistes à Rio de Janeiro.
Mode d’accès : grâce aux voies rapides accréditées et au BRT (bus/tram), la connexion entre le village olympique et le Deodoro se fera en 30 minutes. La zone de Deodoro se situe également à proximité d’une ligne de train qui la relie facilement au centre de Rio de Janeiro (station Central do Brasil) et au reste de la ville.
Installations et épreuves : Deodoro réunit 9 des 33 sites olympiques.

Zone Copacabana

Localisation : zone sud de Rio de Janeiro.
Présentation de la zone : Copacabana, avec ses 4 km de plage, est l’un de quartier les plus célèbres de Rio de Janeiro. À l’occasion des jeux Olympiques et Paralympiques, la ville a étendue la région dite « Copacabana », de la Lagoa à la Marina da Gloria. Sont également inclus dans la zone, le Fort de Copacabana, le parc de Flamengo ; ainsi que les quartiers résidentiels de Gloria, Catete, Largo do Machado, Laranjeiras, Cosme Velho, Flamengo, Botafogo, Humaita et Ipanema.
Mode d’accès : zone centrale située au coeur de la ville, chaque installation est accessible par le métro, le bus, voire à pied.
Installations et épreuves : cette zone réunit 5 des 33 sites olympiques.

Zone Maracanã

Localisation : zone nord de Rio de Janeiro.
Présentation de la zone : cette zone regroupe deux lieux mythiques : le stade du Maracanã et le Sambodrome, arène de compétition des célèbres écoles de Samba du Carnaval.
Mode d’accès : tout comme la zone Copacabana, Maracanã est très facile d’accès par le métro (ligne verte, arrêt Sao Cristovao pour accéder aux stades Maracanã et Maracanãzinho ; arrêt Praça Onze pour accéder au Sambodrome). L’accès au stade olympique João Havalenge peut se faire par train : arrêt Engenho de Dentro. Il est possible d’accéder à la gare par bus ou par métro (arrêt Central). Toutes les installations de la zone sont également accessibles par bus.
Installations et épreuves : la zone Maracaña réunit 4 des 33 sites olympiques : le Maracaña, le Maracanazinho, le stade olympique Engenhão et le Sambodrome qui recevra exceptionnellement les compétitions de tir à l’arc ainsi que l’arrivée et le départ du marathon.

CLUB FRANCE, LE RENDEZ-VOUS DES SUPPORTERS FRANCAIS

JPEG
crédit photo : Nathalie Mélot

Le Club France sera une nouvelle fois l’ambassade de la France pendant les jeux Olympiques de Rio 2016 : un lieu d’accueil et de rassemblement dans une ambiance conviviale et festive, autour de l’équipe de France Olympique, pour vivre ensemble la magie des Jeux.

Au programme : des animations exclusives, le partage de moments d’exception avec les athlètes, la célébration des médaillés tricolores et des concerts exclusifs. Le Club France s’installera à la Sociedade Hipica Brasilieira, au bord du Lagune Rodrigo de Freitas, à proximité des sites de compétition du Canoë-Sprint et d’aviron.

Adresse  : Avenida Lineu de Paula Machado, 2448 Lagoa, Rio de Janeiro
Bus  : depuis la zone sud et le centre : 124, 158, 176, 441, 508, 538, 584, 957, CIR1 et CIR2 ; depuis Barra : 309, 316, 317, 548, 956.
Pas de possibilités de parking pour le grand public.
En taxi, signalez : « Hipica » (à ne pas confondre avec le Jockey Club)
Ouverture au grand public : de 12 h à 2 h, du 5 au 21 août 2016
Tarif jour : 5 € à l’entrée (20 réaux, 10 réaux en demi-tarif) ou réservation en ligne www.ingressocerto.com

LIVE ZONE

Qu’est ce qu’une Live Zone ?
Les Live Zone sont des espaces de vie et de convivialité ouverts au public où
seront diffusés les jeux en direct sur écrans géants

Trois zones on été mises en place : une première se situe dans le parc olympiques
(Barra da Tijuca, zone ouest de la ville), une deuxième se trouve au Porto Maravilha
(centre de Rio) et la troisième est située à Madureira (zone nord)

JPEG

Sécurité
Le centre et la zone Nord restent des zones sensibles, il vous est donc conseillé de
rester prudent.

Vous voulez connaître tous les conseils aux supporters ? Vous pouvez également télécharger le guide complet :
PDF - 3.5 Mo

publié le 25/07/2016

haut de la page