Hélibras inaugure des unités industrielles à Itajuba

La compagnie Helibras, filiale brésilienne d’Eurocopter contrôlée par EADS, a inauguré le 2 octobre en présence notamment du Consul Général Jean-Claude Moyret, une nouvelle usine au Brésil pour un montant de 210 millions de dollars.

JPEG

L’usine est située à Itajuba, dans l’Etat de Minas Gerais. La capacité de production de la nouvelle usine est de 36 appareils par an et elle devrait employer jusqu’à 700 personnes. Cette usine doit honorer un contrat de 2,4 milliards de dollars conclu entre Hélibras et les forces armées brésiliennes pour 50 appareils EC725, la version la plus récente de la famille des Cougars. Ils seront produits "avec 50% de pièces brésiliennes" assure Eurocopter dans son communiqué. L’investissement nécessaire a été chiffré à 160 millions d’euros.

Le Brésil bénéficiera alors du transfert de technologie et Hélibras pourra acquérir les compétences nécessaires à la fabrication du modèle EC225, la version civile du EC725, qui est utilisé par les entreprises qui travaillent pour la compagnie pétrolière nationale Petrobras dans le cadre de l’exploration pétrolière dans le bassin de Santos, dans l’État de São Paulo. Selon le président d’Eurocopter Lutz Bertling, Hélibras sera en mesure de fabriquer son premier hélicoptère 100% brésilien d’ici 2015.

Eurocopter a aussi annoncé à cette occasion la signature d’un contrat par lequel il fournira au client brésilien InbraAerospace des “protections blindées en matériaux composites” pour les EC725 précités, depuis l’usine d’Itajuba. “Ce nouveau contrat porte à quinze le nombre d’accords déjà passés avec des fournisseurs brésiliens dans le cadre du programme de fabrication des EC725”, indiquent les responsables d’Eurocopter dans un communiqué.

En 2011, le chiffre d’affaires d’Helibras s’élevait à 144 millions de dollars.

publié le 28/07/2014

haut de la page