Izabella Teixeira félicite le Gouvernement Français pour son rôle décisif dans l’accord historique de Paris.

Dans la matinée du 4 mars dernier, la Ministre de l’Environnement, Izabella Texeira, et l’Ambassadeur de France au Brésil, Laurent Bili, ont participé à Rio de Janeiro à une conférence au Museu do Amanhã sur « l’Accord de Paris ». C’était l’occasion, pour la Ministre, de féliciter le Gouvernement Français pour son rôle décisif dans la célébration d’un accord signé par 195 pays du monde à Paris en décembre 2015, pendant la COP 21.

JPEG

L’événement a compté sur la présence de la Ministre de l’Environnement, Izabella Teixeira, de l’Ambassadeur de France au Brésil, Laurent Bili, de l’Ambassadeur José Antonio Marcondes, négociateur-chef du Brésil pour le climat, et des représentants des secteurs de logistique, de l’agriculture, de l’énergie, des gouvernements locaux et des jeunes. Le médiateur de cette rencontre était la journaliste Sonia Bridi.

JPEG
La Ministre de l’Environnement, Izabella Texeira, et l’Ambassadeur de France au Brésil, Laurent Bili, se serrent la main symboliquement.

« Le France a eu un rôle décisif dans les négociations, avant et pendant la COP21. L’Accord de Paris est historique, pour la première fois nous discutons les solutions et non pas les problèmes », déclara la Ministre, en remerciant le Gouvernement Français pour son engagement dans la préparation de la COP21.

JPEG
L’Ambassadeur de France au Brésil, Laurent Bili, déclara ne jamais avoir vu de toute sa carrière diplomatique une telle mobilisation comme celle de la COP 21.

L’Ambassadeur de France au Brésil, Laurent Bili, et l’Ambassadeur José Antônio Marcondes de Carvalho se sont exprimés au nom de la diplomatie sur la conduction de l’accord. Pour eux, la réunion de Paris a été un succès : « Le Gouvernement Brésilien a été aux devants dans une bonne partie des négociations, cet accord est redevable au Brésil », rappela l’Ambassadeur Laurent Bili.

La Ministre Izabella Teixeira affirma que la société doit maintenant faire pression au Congrès, pour la ratification de l’Accord du Climat. Elle souligna l’importance de l’engagemetn de la société brésilienne en ce qui concerne les choix qui seront faits dans les années à venir, au Brésil.

source : Observatório do Clima

publié le 16/03/2016

haut de la page