L’Immédiat : le chaos fait art !

Comment vivre dans l’immédiat ? Vivre l’ébullition, la frénésie, tout simultanément, brusquement le désordre béant et brutal. Cette interrogation sert de plongeoir à sept artistes qui se prêtent à une performance époustouflante mêlant danse, acrobatie, cirque et théâtre.
Les 26 et 27 octobre, la compagnie l’Immédiat promet de chambouler la scène du Teatro Bradesco Rio.

JPEG

Projet Immédiat : accumulation d’informations temporaires

"Sans rien prévoir, sans jamais savoir ce qui va arriver, surpris sans cesse, pris au vif, urgemment, dans un perpétuel accident. "

Camille Boitel et ses artistes se proposent de raconter l’immédiat. Mission peut-être impossible ? C’est ça sans doute, cette erreur de départ, qui rend l’aventure jubilatoire. Acclamée par la critique, la troupe poursuit une tournée internationale et fera étape à Rio de Janeiro, après être passée par Recife (du 11 au 13 octobre) et avant de débarquer à São Paulo (du1er au 3 novembre).

Comment présenter ce spectacle mêlant avec subtilité et poésie les arts de la scène ?
Un projet inclassable, à la frontière entre le cirque, le théâtre et la performance, refusant toute linéarité narrative et proposant une construction scénographique hors normes. Les objets s’effondrent en cascade sollicitant un travail corporel original, provoquant la bonne humeur du public.

“L’Immédiat” est aussi une réflexion sur le style de vie des grands centres urbains, la frénésie de consommation, le luxe jetable, les produits obsolètes... Une dynamique impeccable entre l’équilibre et le déséquilibre. L’harmonie et le chaos.

JPEG

L’Immédiat vu par Camille Boitel :

JPEG "Il semblerait, qu’au fond, malgré tout ça, malgré nous, la stabilité n’aille pas tellement non plus, et à personne.

On pourrait penser que pour éviter les désastres en tout genre nous nous habituerions à un ordre des choses, à une suite raisonnable d’événements se suivant les uns les autres en toute logique et avec une impeccable régularité.

Mais non, voyez-vous, il semble que l’homme est un tissage de défaillances, d’accidents et de déséquilibres.
Et l’habitude le tue.
En fait nous nous levons, et à partir de là, l’aventure du déséquilibre nous pend au nez, la chute nous guette, partout l’immense croche patte du monde se dresse, et nous nous effondrons toujours, finalement, peu à peu ou brusquement.
Et nous voilà maintenant dans cette salle, ensembles, à nous plonger dans le noir pour entendre nos poumons respirer, nos sursauts et nos rires ; nous voilà assis les uns à côté des autres dans un grand brouhaha, à attendre le silence qui devrait bientôt venir, à attendre l’inconnu, l’immédiat.
Nous attendons maintenant, que cette vie confuse de la scène, cette vie rythmée et ample commence.
Et nous de l’autre côté, planqués et retenant nos souffles, attendant que vous soyez enfin prêts, ne sommes-nous pas spectateurs également.
Notre oeuvre est là, dans le fond de notre mémoire, dans nos mains et nos membres, prête à jaillir... elle nous dépasse, elle sort de nous par fuite, ce qui est écrit là, ça n’est pas quelque chose que l’on peut faire.
Elle s’échappe de nous jusqu’à vous appartenir. Elle va venir se mettre dans vos corps, se glisser dans vos sensations, se construire ou s’effondrer dans vos pensées.
Nous attendons nous aussi, que quelque chose arrive, à travers nous et à travers vous, nous attendons ce quelque chose qui ne cesse de nous échapper, ce moment imprenable et incontrôlable de ce qu’il y aura ou n’y aura pas, quelque chose qui ne peut pas juste être dit, mais qui peut venir ou moins venir malgré nous, cette précieuse première fois, cette étrange première fois qui n’a cessé de se répéter, et qui peut être est la dernière fois, cette importance immense de votre présence, de notre présence, du présent."

Camille Boitel

Critiques :

Bruyant, L’Immédiat est une oeuvre géniale de poésie.” (The Times)

Une oeuvre géniale de cirque contemporain. Philosophie en mouvement.” (The Guardian)

L’engrenage minuté de la chute en série des murs, des chaises, des échelles, des seaux, etc., fait grimper les gloussements des spectateurs jusqu’à l’hystérie." (Le Monde)

Télécharger le dossier de presse :

PDF - 2.1 Mo
Infos pratiques :
L’Immédiat
Plus d’informations sur le site : http://www.midiorama.com.br/works/news/18959/limmediat-no-brasil/
Datas :
26 octobre à 21h00
27 octobre à 19h00

Lieu :
Teatro Bradesco Rio
Shopping VillageMall – Avenida das Américas, 3900 – Barra da Tijuca

Pour assister au spectacle : http://www.ingressorapido.com.br/Evento.aspx?ID=29490

publié le 25/10/2013

haut de la page