L’éducation fluminense s’ouvre au bilinguisme franco-portugais

Le domaine de l’éducation dans l’ Etat de Rio de Janeiro est l’objet de toutes les attentions depuis 2010, date de l’arrivée en poste du Secrétaire d’Etat à l’Education Wilson Risolia. Ce dernier s’est donné pour mission de réformer et de moderniser un système éducatif dévalorisé et dénoncé à l’époque comme l’un des plus problématiques au Brésil. Au cours des deux dernières années, Wilson Risolia a mis en oeuvre un vaste chantier de réformes de l’enseignement primaire et secondaire qui commence à porter ses fruits. Sur les publications des indicateurs de réussite scolaire nationaux, Rio est passé de la 26ème place en 2009 à la 15ème place en 2011, l’une des plus fortes améliorations des performances éducatives du pays.

Un lycée public bilingue

Dans son action, le secrétariat à l’éducation fluminense s’est également appuyé sur des partenaires extérieurs, tel que le Consulat de France, qui a offert son expertise. Des projets d’accords bilatéraux sont également en cours. Une coopération entre l’état de Rio et l’Académie de Créteil devrait déboucher sur la création du premier lycée public bilingue franco-brésilien dont l’ouverture est prévue en février 2014. Le Recteur de Créteil, M. William Marois, est venu en visite à Rio au mois de mai dernier pour faire avancer ce dossier, et la signature de l’accord est prévue en France en octobre au cours de la visite retour de Wilson Risolia. En symétrie, une section internationale bilingue lusophone du Brésil sera ouverte en septembre 2014 à Créteil.

JPEG
De gauche à droite : Sylvie Bernigaud (Fac de droit Lyon 2), Marc Valax (Lyon 3), Jacques Skubich (directeur relations internationales P.R.E.S Lyon), Anne Ricordel (Attachée linguistique au Consulat général), Nicolas Farges (ENTPE), Consuelo Raven (INSA).

Des filiales universitaires bilingues

Ces futurs lycéens ainsi que ceux du Lycée Molière ou du Lycée Franco-Brasileiro devraient bientôt pouvoir optimiser leur double culture en poursuivant leur cursus universitaire en français et portugais à Rio, avec l’ouverture de filiaires bilingues. Une délégation du Pôle de Recherche et d’Enseignement Supérieur (PRES) de Lyon était en visite à Rio la semaine dernière pour rencontrer les responsables de la PUC et de l’UFF. Ce pôle, qui regroupe 4 universités, 14 grandes écoles et instituts soit près de 120.000 étudiants, souhaite proposer aux établissements universitaires de Rio un accord dans le cadre du Partenariat International Triangulaire d’Enseignement Supérieur (PITES). Celui-ci vise principalement à encadrer des étudiants « bi-culturels » en leur offrant un cursus complètement bilingue qui déboucherait sur un co-diplôme reconnu par les deux universités partenaires.

JPEG
Jacques Skubich (directeur relations internationales P.R.E.S Lyon), Nicolas Farges (ENTPE), Marc Valax, (Lyon 3) présentent le pôle universitaire de Lyon à la PUC

Pour plus d’informations sur ces projets, vous pouvez entrer en contact avec :

Mme Anne Ricordel

Attachée de Coopération pour l’éducation et le français

Tel : (55 21) 3974 6654

anne.ricordel@maisondefrance.org.br

publié le 25/10/2012

haut de la page