La France de Kleiton Ramil

Tous les mois, une personnalité répond nos questions et nous raconte ce que la France représente pour elle. Ce mois-ci, notre invité est le musicien et compositeur brésilien Kleiton Ramil, qui forme avec son frère le duo Kleiton & Kledir (www.kleitonkledir.com.br ), bien connue au Brésil pour leurs succès « Deu Pra Ti » http://globotv.globo.com/rede-globo/encontro-com-fatima-bernardes/t/musicais/v/kleiton-e-kledir-cantam-deu-para-ti/4387184/ , « Nem Pensar » et « Paixão ».
Ils ont lancé six disques, dont un en espagnol, grâce auxquels ils ont obtenu un disque d’or et ont fait des présentations dans le monde entier. Entre 1987 et 1994, le duo a décidé de changer d’airs, époque pendant laquelle Kleiton s’est aventuré en France !

JPEG

Quels sont vos liens avec la France ?

J’ai vécu deux ans à Paris, c’était pour moi comme plonger dans une source de jouvence. Le tourisme n’est pas mon fort, mais mes liens avec la culture et l’éducation le sont. Lorsque j’ai terminé mon Master en Composition Musicale à l’Université de Saint Denis (Paris VIII), j’ai senti le battement incroyable de la ville de Paris, je respirais de l’art 24 heures par jour. Le fait d’avoir eu la possibilité de me présenter en France m’a ouvert tellement d’horizons, c’était la réalisation d’un rêve ! Je suis énormément reconnaissant à la France, pour avoir éveillé en moi des qualités qui étaient restées endormies dans le temps.

Un endroit incontournable en France ?

Le Marais est un quartier que j’adore. Évidemment, les promenades au bord de la Seine sont incontournables, c’est certainement un des plus beaux et romantiques endroits de la planète. Je garde aussi de très bons souvenirs du 6ème, arrondissement où j’habitais.

Quel est votre mot favori en Français ?

L’expression « On y va ! ». J’aime beaucoup le dire, même aujourd’hui au Brésil, dans mon quotidien. Trois petites paroles qui déclenchent une attitude positive, une bonne disposition qui est contagieuse à ceux qui se trouvent autour de moi.

Quelle est votre personnalité française préférée ?

Edith Piaf, sans doute. Dans mon nouveau disque (« Com Todas as Letras » de Kleiton et Kledir, étiquette Biscoito Fino) il y a une chanson composée avec Alcy Cheuiche qui invoque une de ses phrases-icônes : « Rien de rien, je ne regrette rien … ».

Quel est le pire défaut et la meilleure qualité des Français ?

Tout en étant originaire du sud du Brésil et né dans la culture qui est considérée la plus européenne du Brésil, habitué à la discipline, j’ai eu du mal à m’adapter à la rigidité des horaires. J’ai perdu quelques contrats en France à cause d’un retard de dix minutes ... Je comprends que cela est enraciné dans la mentalité européenne, mais un peu de soleil et de détente ne ferait pas de mal à la santé des Français. En ce qui concerne leurs qualités, elles sont innombrables. La transparence dans les rapports, la confiance, les amitiés qui durent, le professionnalisme, l’amour et le respect envers l’art ...

Si vous deviez résumer la France par un livre, une musique ou un film, lequel serait-il ?

François Truffaut et tous ses films. C’est mon metteur en scène favori.

JPEG

Le goût de la France (spécialités, plats, saveurs …) ?

La cuisine française est riche et variée et j’ai toujours été fasciné par la variété des fromages (des centaines de variétés) et des fruits servis après les repas. D’après ce que j’ai entendu, depuis la fin de la guerre les Français mangent avec parcimonie et valorisent beaucoup la conversation pendant les repas, ce qui est très salutaire et apporte un charme spécial à table. Je peux nommer le Bœuf Bourguignon, toujours délicieux et bien connu des Brésiliens ! Aussi, comme la moitié de la planète, je suis un grand appréciateur du Brie et du Camembert.

Comment décririez-vous la France en trois mots ?

La Seine, la musique et l’amitié.

A Rio, quel est votre petit coin français préféré ?

Pendant longtemps, j’ai fréquenté un restaurant à Joá où il y avait une très bonne Fondue. Mais comme je suis plutôt solaire, je préfère les endroits ouverts et je recommanderais plutôt des visites à l’air libre. À Pelotas, où je suis né dans l’état de Rio Grande do Sul, l’influence de la culture française est claire, il y a un magnifique jet d’eau en pleine Place Centrale, artistiquement illuminé le soir, qui a été spécialement importé de France. A Rio de Janeiro, il suffit de lever les yeux pour voir la statue du Christ, considéré une des sept merveilles du monde, qui a été construit en collaboration par le sculpteur Français Paul Landowsky et l’ingénieur Français Albert Caquot.

Pour vous, qu’est-ce qui symbolise le lien entre la France et le Brésil ?

La France possède l’expérience et la tradition ; Le Brésil, la jeunesse et l’envie de grandir. En réunissant les deux pays, nous pouvons certainement espérer un avenir prometteur pour l’humanité.

JPEG

Le mois dernier, le champion du football brésilien, le mythique joueur de l’Olympique de Marseille, Paulo César Cajú a répondu nos questions. Découvrez la France de Paulo César Cajú en suivant le lien http://riodejaneiro.ambafrance-br.org/A-Franca-de-Paulo-Cesar-Caju

publié le 21/08/2015

haut de la page