La France de Raí

Tous les mois, une personnalité répond nos questions et nous raconte ce que la France représente pour elle. Cette fois-ci, nous vous présentons l’affamé joueur de football Raí (Raí Souza Vieira de Oliveira) : Quatre fois champion du monde avec l’Equipe Brésilienne, il a joué pendant cinq ans au Paris Saint Germain, où il est devenu un champion français, deux fois champion de France, deux fois champion de la Coupe de la Ligue et Champion de la Coupe d’Europe. Il a aussi joué au Club São Paulo pendant huit ans, en étant cinq fois Champion de São Paulo, Champion Brésilien, deux fois champion de la Coupe Libertadores et Champion Mondial de la Ligue Interclubs.

JPEGL’ancien joueur du PSG a participé de la fête nationale française, le 14 juillet 2015. La célébration a eu lieu à la Société Hippique Brésilienne, où sera installé le Club France, siège des supporteurs français lors des jeux Olympiques et paralympiques de Rio 2016. (c) Nathalie Mélot

Actuellement, il préside le Conseil Curateur de la Fondation Gol de Letra (http://www.goldeletra.org.br/ ), il dirige l’ONG Atletas pelo Brasil (http://atletaspelobrasil.org.br/ ) et a fondé l’association Raí+Velasco (http://www.raimaisvelasco.com.br/ ).

Quels sont vos liens avec la France ?

Mes liens avec la France sont nombreux ! J’ai toujours eu envie de connaître le pays, depuis les temps de l’université, quand j’étais étudiant d’Histoire ; le pays m’a toujours attiré. Puis lorsque j’y suis allé pour travailler, j’ai résidé à Paris pendant cinq ans. Mes filles étaient encore petites … Aujourd’hui, une d’entre elles y habite toujours, aussi j’ai un appartement là-bas et plusieurs amis. Je pense que ce sont mes principaux liens.
J’ai aussi un lien affectif fort avec la France : depuis le temps que je vivais là-bas, le pays a commencé à faire partie de ma vie. Je m’identifie avec les valeurs que la France représente et je pense que les Français identifient en moi des valeurs qui leur sont chères aussi. J’ai toujours eu un rapport très spécial avec la France et avec les Français.

Un endroit incontournable en France ?

Parfois, je dis que la France est comme un “mini Brésil”. Le Brésil a une diversité naturelle gigantesque, et la France aussi, mais dans un espace géographique beaucoup plus petit : il y a les montagnes, la plage, la campagne, et des choses que nous n’avons pas au Brésil, comme la neige ...
Je ne saurais pas indiquer un seul endroit, mais je vous conseille à vous aventurer et à vous « perdre » en France, car vous trouverez toujours quelque chose de magnifique ! Une fois je suis parti avec mes filles à la campagne et j’ai découvert Les Gorges du Verdon, une vallée, un merveilleux canyon au sud-ouest de la France, que je recommande fortement !

Quel votre mot favori en français ?

Il y a une expression que j’adore et qui n’existe pas en portugais : « FAIRE RÊVER ».
Quand un Français admire une chose ou une personne, il dit : « telle chose ou telle personne me fait rêver … ». C’est une expression qui réunit deux concepts très intéressants : celui du rêve (inatteignable) et celui de l’idéal (atteignable à condition que vous construisiez le chemin). C’est un mélange qui résume bien le charme de la pensée française. Lorsque je vivais en France, en jouant pour Paris Saint-Germain, j’ai eu l’honneur d’entendre ce commentaire assez souvent. Après tout, l’équipe représente la ville de Paris et je recevais cette remarque comme un grand compliment !

Quelle est votre personnalité française préférée ?

Dans la musique, c’est Edith Piaf. Dans l’histoire politique de la résistance, Charles De Gaulle. Dans le monde du sport, je pourrais mentionner plusieurs, comme Zidane par exemple ... Mais il y a une personne en particulier que j’admire énormément, – j’ai même choisi le nom de ma fille pour rendre hommage à cet athlète – qui est l’ancien joueur de tennis Yannick Noah. Sa personnalité est d’une énergie incroyable et il représente pour moi la question de l’intégration, car c’est un fils d’immigrants qui s’est très bien adapté. Il me rappelle le Brésil, avec son énergie et son charisme. Une personne très appréciée par les Français.

Quel est le pire défaut et la meilleure qualité des français ?

Pour parler d’un défaut, je mentionnerai une certaine impatience, qui peut parfois se transformer en pessimisme, mais en même temps c’est exactement cela qui permet aux Français de conquérir ce qu’ils veulent. Je pense que plusieurs progrès français sont liés à ce « défaut », qui est une motivation pour le changement.

Des qualités, les Français en ont plusieurs ! Je dirai que la principale pour moi est la quête des valeurs liées aux Droits de l’Homme, qui font déjà partie de la mentalité de la population, parfois un peu plus, parfois un peu moins, mais c’est un facteur toujours présent au quotidien, que j’admire énormément.

Si vous deviez résumer la France par un livre, une musique ou un film, lequel serait-il ?

Ce serait le texte des Droits de l’Homme, parce qu’il fait partie de l’Histoire de France. Cela me fait rebondir sur la question concernant les qualités des Français : les Droits de l’Homme sont un idéal recherché en permanence.

Le goût de la France (spécialités, plats, saveurs …) ?

Ah ! La gastronomie française est incroyable ! Mais c’est le vin qui représente l’histoire et la culture française. Apprendre à déguster, à apprécier et à discuter au sujet, c’est une manière de découvrir un peu plus la France ! Et si je devais choisir une saveur, il y en a tellement en France, mais je choisis aussi celle du vin !

Comment décririez-vous la France en trois mots ?

Résistance, résistance et résistance !

Je vois la France comme un pays de résistance et de lutte, qui a du caractère, qui remet en cause la logique et l’avenir ... La France a généralement un positionnement très ferme.

À Rio, quel est votre petit coin français préféré ?

Le restaurant Le Pré-Catelan, à l’Hôtel Sofitel Copacabana.

Le fait d’avoir un symbole français dans ce petit coin de Copacabana, qui est la carte postale de Rio et un quartier très apprécié des Français, est un vrai charme !

Pour vous, qu’est-ce qui symbolise le lien entre la France et le Brésil ?

Je pense qu’il y a une grande identification entre les deux pays et aussi une complémentarité importante. Je vois que les français adorent les démonstrations d’émotion et d’affection des Brésiliens, car eux (les Français) ne s’expriment pas autant, néanmoins ils le sentent ...

Les émotions, les sentiments, la volonté de profiter la vie ... les deux cultures ont plusieurs points en commun, mais les manières de s’exprimer sont différentes. Les Français apprécient la façon d’être des Brésiliens, qui à leur tour admirent les Français pour leur côté réservé, organisé, discipliné et surtout pour leur histoire plus ancienne … Je pense que la complémentarité fait que Brésiliens et Français soient attirés les uns par les autres.

Le message de Raí :

« Aux Brésiliens qui ne connaissent pas encore la France, courrez, et n’allez pas juste pour sa beauté, mais parce que vous allez vous identifier ! Et aux Français qui ne sont pas encore venus au Brésil, je dis courrez, courrez et venez vite, car vous serez très heureux ici avec notre complémentarité, indépendamment de la diversité ! »

[(Le mois dernier, l’actrice Cláudia Ohana a répondu nos questions.
Découvrez ce que la France représente pour elle ainsi que pour d’autres personnalités, en suivant les liens :

http://riodejaneiro.ambafrance-br.org/La-France-de-Claudia-Ohana
http://riodejaneiro.ambafrance-br.org/La-France-de-Tulio-de-Melo
http://riodejaneiro.ambafrance-br.org/La-France-de-Ricardo-Vilas
http://riodejaneiro.ambafrance-br.org/Tous-les-mois-une-personnalite-repond-nos

JPEGL’ancien joueur du PSG et les élèves de l’École PSG de Rio de Janeiro lors de la fête nationale française, le 14 juillet. (c) Nathalie Mélot

JPEG (c) Nathalie Mélot

JPEG (c) Nathalie Mélot

JPEG (c) Nathalie Mélot

publié le 08/12/2015

haut de la page