Les kayakistes français s’entraînent à Déodoro

À 70 jours des Jeux, l’Equipe de France de Canöe de Slalom est en pleine préparation. Elle effectue actuellement son deuxième stage ici à Rio sur le site Olympique de Deodoro qui avait accueilli le test-event de la discipline en Novembre dernier. Le canoë de slalom est l’une des épreuves phares des Jeux. La France fait partie des "grosses nations" du circuit mondial et l’équipe de France entraînée par Bertrand Daille, le DTN Adjoint de la FFCK, aura à coeur de s’inscrire dans le sillage de Tony Estanguet et ses trois médailles d’or olympiques ! Trois stages sont prévus afin de permettre aux kayakistes français de parfaitement maîtriser un parcours particulièrement spectaculaire creusé dans les collines de Deodoro. Dernières répétitions sur le parcours fin Juin prochain avant la première journée de compétition le 7 août !

Ce que vous ne savez pas (encore) sur le canoë-kayak slalom !

  • A un ou deux par kayak, le but est de descendre le plus rapidement possible le parcours en slalomant entre les portes (constituées de deux fiches). Les vertes dans le sens du courant, les rouges à contre-courant.
  • Le parcours final n’est connu que la veille de la compétition, et les athlètes ne peuvent pas s’entrainer dessus. Seul un « ouvreur » désigné par l’organisateur effectue la descente une fois pour toutes les délégations, qui ont ainsi une idée du parcours.
  • L’assise des kayak est moulé et fait sur mesure pour assurer une parfaite ergonomie aux athlètes.
  • En cas de contact entre le kayak, une rame ou n’importe quelle partie du corps avec une des fiches, une pénalité est automatiquement donnée

JPEG

JPEG

JPEG

JPEG

publié le 07/06/2016

haut de la page