Participation française au centenaire des forces sous-marines brésiliennes

Dans le cadre du partenariat stratégique entre nos deux pays, le sous-marin français Améthyste a fait escale à Rio de Janeiro du 21 au 27 juillet 2014 pour les célébrations du centenaire de la force sous-marine brésilienne.

JPEG

Accompagnant le vice-amiral d’escadre Charles-Édouard de Coriolis, commandant les forces sous-marines et la force océanique stratégique, l’équipage du sous-marin a participé aux cérémonies officielles.

Cette escale a été l’occasion de confirmer l’excellence du lien entre les deux pays. L’Améthyste a conduit plusieurs exercices en mer avec les forces armées brésiliennes, peu de temps après l’exercice amphibie organisé entre la marine française et les fusiliers marins brésiliens à l’occasion du passage du BPC Mistral fin avril 2014.
JPEG
Le vice-amiral d’escadre Moura Neto, chef d’état-major de la marine brésilienne, a été reçu à bord par le vice-amiral d’escadre Charles-Edouard de Coriolis, en présence de son excellence Monsieur Denis Pietton, ambassadeur de France au Brésil. Cet événement a été l’occasion de souligner l’importance du partenariat industriel PROSUB (Programa de Desenvolvimento de Submarinos : Programme de développement de sous-marins) et de confirmer la vigueur des liens entre les marines française et brésilienne.

Depuis fin 2008, la marine brésilienne s’est en effet engagée dans un important partenariat avec la France dans le domaine des forces sous-marines : le programme PROSUB prévoit la construction en coopération industrielle avec la France (DCNS) de quatre sous-marins Scorpène, ainsi que la conception et la construction de façon autonome par le Brésil d’un sous-marin nucléaire d’attaque.

Ce programme intègre également la création d’une nouvelle base sous-marine à Itaguaí. De nombreux transferts de technologie sont associés à ce programme, qui permettront au Brésil de développer une base industrielle de défense nationale.

publié le 16/09/2014

haut de la page