Pierre Rosanvallon en conférence à Rio - signature du partenariat entre le Collège de France et l’UFRJ

À l’occasion de la venue à Rio, du professeur Pierre Rosanvallon pour deux conférences, a été réalisée la signature de la convention pour la prolongation du programme de Chaire d’accueil à l’Université fédérale de Rio de Janeiro, en partenariat avec le Collège de France.

Conférence du Professeur Pierre Rosanvallon : historien de la démocratie

Le Professeur du Collège de France Pierre Rosanvallon était invité dans le cadre d’un programme de conférences privé à Rio de Janeiro et São Paulo ce mois de novembre. Dans la capitale fluminense, ce grand spécialiste de l’histoire de la démocratie a donné une conférence à l’Université d’état de Rio de Janeiro (17/11) intitulée "La Démocratie au XXIème siècle" et à la Pontifical Universidade Católica - PUC (18/11), intitulée "De la transparence en démocratie".
Pierre Rosanvallon, né en 1948, est un historien, sociologue et intellectuel français, actuellement titulaire de la Chaire d’histoire moderne et contemporaine du politique au Collège de France et directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS). Diplômé de l’École des hautes études commerciales (HEC) et titulaire d’une thèse de 3e cycle en histoire (Le Capitalisme utopique. Histoire de l’idée de marché, 1979), puis d’un doctorat d’État ès lettres et sciences humaines (Le Moment Guizot, 1985), son parcours se caractérise par son caractère atypique. Après un début de carrière engagé dans le milieu syndical et militant, il renonce à se lancer dans la carrière politique pour se consacrer à la recherche et l’enseignement.
Le travail de Pierre Rosanvallon s’organise en trois pôles :

  • Histoire du modèle politique français
    Références : travaux consacrés à l’histoire du libéralisme dans la première moitié du XIXe siècle, L’État en France, de 1789 à nos jours (1990), Le Modèle politique français ; la société civile contre le jacobinisme (2004).
  • Evolution des institutions de solidarité et des théories de la justice
    Références : La Crise de l’État-providence (1981) et La Nouvelle question sociale, repenser l’État-providence (1995).
  • Histoire intellectuelle de la démocratie en France.

Références : Le Sacre du citoyen ; histoire du suffrage universel en France (1992), Le Peuple introuvable. Histoire de la représentation démocratique en France (1998) et La Démocratie inachevée. Histoire de la souveraineté du peuple en France (2000).
JPEG
Au cours de sa visite, le professeur Pierre Rosanvallon a été interviewé par le journaliste Bolivar Torres, pour le journal O Globo :
http://oglobo.globo.com/sociedade/conte-algo-que-nao-sei/pierre-rosanvallon-historiadora-nova-revolucao-a-do-bom-governo-14611695

Convention pour la prolongation du programme de Chaire d’accueil UFRJ - Collège de France

Lundi 17 novembre 2014, à la Résidence du Consul général, Brice Roquefeuil, a été signée la convention pour la prolongation du programme de Chaire Claude Bernard, qui prévoit l’accueil de Professeurs du Collège de France à l’Université fédérale de Rio de Janeiro. Étaient présents pour l’occasion, Jean-Charles Ledot, Consul adjoint, Peggy Scremin, attachée pour la coopération scientifique, Carlos Antônio Levi da Conceição, recteur de l’UFRJ et Jacob Palis, président de l’Académie brésilienne des sciences.
JPEG
Carlos Antônio Levi da Conceição, recteur de l’UFRJ, Jacob Palis, président de l’Académie brésilienne des sciences, Pierre Rosanvallon, Collège de France, le lundi 17 novembre à la résidence du Consul général.

La première convention a été signée le 18 septembre 2009 entre l’UFRJ, le Collège de France et l’Académie des Sciences à l’occasion de l’Année de la France au Brésil. Les quatre premières années de fonctionnement du programme affichent un très riche bilan avec neuf missions réalisées dans le cadre de la Chaire, mais aussi des invitations hors cadre, en France, comme au Brésil, qui témoignent de l’étroitesse des échanges entre les chaires savantes franco-brésiliennes.
Le Consulat de France se réjouit de la prolongation de ce programme d’excellence qui participe à la structuration des échanges scientifiques entre la France et le Brésil, conformément à l’objectif que se sont fixé nos deux gouvernements lors du Forum franco-brésilien de l’enseignement supérieur et de la recherche à Paris les 15 et 16 septembre derniers.

publié le 26/12/2014

haut de la page