Plantu et Riad Sattouf à FLIP et au Consulat de France

A la suite de la venue du caricaturiste Plantu au festival international de littérature de Paraty (FLIP), aux côtés du dessinateur Riad Sattouf, un débat-rencontre était organisé au Cinémaison avec le caricaturiste du journal Le Monde.

JPEG JPEG

Le caricaturiste Plantu et le dessinateur Riad Sattouf ont participé à la 23ème édition du festival de littérature de Paraty (FLIP), du 1 au 5 juillet 2015. Invités par le festival, en partenariat avec le Bureau du Livre de l’Ambassade de France au Brésil, à participer à la table-ronde "bulles et blasphèmes" aux côtés du caricaturiste brésilien Rafa Campos, les dessinateurs français ont défendu la liberté de discours et de dessin.

Tout en reconnaissant qu’il est aujourd’hui dangereux de s’exprimer librement, le caricaturiste Plantu continue de penser que "l’art peut contourner l’intolérance". "Nous devons faire toujours plus attention à nos dessins pour n’humilier ou ne froisser personne" indiquait le dessinateur pour qui l’association Cartooning For Peace existe justement pour défendre les dessinateurs du monde entier contre ceux qui les menacent.

Un cocktail a ensuite été offert par le Consulat Général de France à Rio de Janeiro, à la suite de la table-ronde afin de continuer les échanges avec Plantu et Riad Sattouf.

JPEG JPEG

Le caricaturiste Plantu s’est ensuite rendu à Rio de Janeiro, où une soirée était organisée au Cinémaison, en partenariat avec le "Ciclo Ato Criador" pour la projection du film "Caricaturistes : fantassins de la démocratie", suivi d’un débat animé par le journaliste Bernardo Esteves, avec Plantu et trois autres caricaturistes brésiliens : Ziraldo, Paulo Caruso et Claudius. Plantu a interrogé ses homologues sur la liberté d’expression au Brésil, à l’époque de la dictature militaire et aujourd’hui. La discussion a ensuite été ouverte au public qui a pu poser ses questions aux caricaturistes.

Pour l’occasion, l’exposition "Cartooning for Peace" avait été temporairement installée dans les bureaux du Consulat Général de France à Rio de Janeiro. Le public a ainsi pu en savoir plus sur les risques et les enjeux de la profession de caricaturiste à travers le monde.

Plus d’informations sur le site Bibliofrança ou la page Facebook Bibliofrança.

JPEG
JPEG
JPEG
JPEG
JPEG
JPEG

publié le 11/08/2015

haut de la page