Premier lycée bilingue, l’équipe pédagogique est formée

JPEG
Lundi 10 juin, au cours d’une cérémonie au Palais Guanabara, le Gouverneur de Rio, Sergio Cabral, a salué l’avancé du programme Dupla Escola mené avec énergie par le Secrétaire d’État à l’Éducation, Wilson Risolia. C’est dans ce cadre, que le Service de coopération linguistique de l’Ambassade travaille en étroite collaboration avec le Secrétariat à l’éducation depuis des mois, en vue de la création du Lycée public bilingue qui ouvrira ses portes en février 2014 à Rio.

Accord signé au Palais Guanabara

Au Palais Guanabara, Wilson Risolia, a invité le Consul général adjoint, Jean-Charles Ledot , à monter sur scène pour signer l’accord de coopération entre le Gouvernement de Rio et le Consulat général de France.

JPEG
Anne Ricordel, Attachée de coopération linguistique, Wilson Risolia, Secrétaire d’État à l’Éducation et Jean-Charles Ledot, Consul général adjoint se félicitent de l’avancée du lycée bilingue

Au cours de la cérémonie, onze accords de ce genre ont été conclus dans des domaines à vocation professionnelle (télécommunication, santé et biotechnologie, gastronomie et service, technologie) ou linguistique (français bien sûr, mais aussi espagnol, chinois et turc). Parmi les nouveaux partenaires ont peu noter des acteurs institutionnels tels que l’Institut espagnol Cervantes ou le Consulat général d’Argentine, mais aussi privé tels que Nissan ou Microsoft.

Wilson Risolia a profité de la cérémonie pour annoncer un objectif ambitieux : "D’ici dix ans, le programme Dupla Escola s’étendra sur 100 % du réseau scolaire. C’est un objectif audacieux, mais nous travaillons fort pour l’atteindre. Sans nos partenariats et le soutien du secteur pédagogique de la Seeduc, qui a adopté cette idée, rien ne serait possible."

Une professeure française en mission à Rio

JPEG
Sonia Timizar, professeur française venue participer à la création du lycée bilingue à Rio : "Ce projet est ambitieux et très fort, mais en même temps indispensable pour Rio. Et de plus, Wilson Risolia voit les choses en grands, ce qui est très porteur."

C’est justement au sein de ce département pédagogique que la jeune professeure parisienne de Science de la vie et de la terre ( SVT), Sonia Timizar, collabore depuis février. Sonia a été sélectionnée par son académie pour participer à cet accord de coopération pionner entre Rio et Créteil, en vue de la création d’un lycée bilingue basé sur l’enseignement des SVT en français.
Enseignante dans un collège de Villeneuve le Roi, elle a décidé de tenter l’expérience brésilienne, pour une année d’une richesse inouïe : "Je me suis toujours impliquée dans beaucoup de projets au sein de mon établissement, la création d’un jardin bio, des activités de théâtre et des travaux de réflexion autour du décrochage scolaire." Avec un si bel enthousiasme, les étapes de sélection ont été vite franchies et après quelques mois d’attente du visa, Sonia a enfin pû poser les pieds à Rio et se mettre très vite au travail au sein de sa nouvelle équipe.
La mission est vaste, et les yeux de Sonia s’illuminent quand elle doit la décrire : "Nous développons le projet pédagogique, nous fabriquons le matériel didactique et je participe aussi à la formation des enseignants, dont le recrutement s’est achevé il y a peu. Le groupe de professeur formé, ajoute-t’elle, se caractérise par une belle ouverture et une envie d’apprendre très enthousiaste."

Après ces quelques mois bien remplis et une fois les portes du lycée bilingue ouvertes aux premiers élèves, Sonia devrait réintégrer son établissement à Villeneuve le Roi. En attendant de mettre à profit son expertise brésilienne au sein de l’éducation française cette fois.

Pour suivre l’historique du projet du Lycée public bilingue, lire également :

Ouverture officielle du recrutement des professeurs pour le lycée public bilingue !

C’est officiel ! Ouverture du Lycée public bilingue en février 2014

Création d’un lycée public bilingue

L’éducation fluminense s’ouvre au bilinguisme franco-portugais

Voir communiqué du Secrétariat à l’education de l’État de Rio de Janeiro.

PDF - 84.8 ko

publié le 19/06/2013

haut de la page