Rio Oil & Gas 2012 : l’innovation à la française

Les acteurs de l’énergie des quatre coins du planisphère se retrouvent à Rio de Janeiro ces jours-ci pour le deuxième plus grand événement du secteur : le salon Rio Oil & Gas. Avec une production de 2,3 millions de barils/jour de pétrole, dont 90% extraits en offshore, Petrobras détient des records mondiaux dans le domaine de l’exploration de pétrole en eaux profondes et ultra profondes. Avec des réserves estimées à 36 Mds de barils de pétrole dans les couches post salifères et de 15 à 30 Mds dans celles pré salifères, Petrobras compte doubler sa production de pétrole dans les 5 prochaines années. Une incroyable conjoncture nationale qui propulse le salon dans les événements incontournables du calendrier du secteur.

Espace France : une cinquantaine d’entreprises

JPEG

Au cours de son édition précédente en 2010, le Rio Oil & Gas avait regroupé plus de 1300 exposants de 51 pays différents et reçu plus de 53 000 visiteurs. Pour cette 16e eme édition, les chiffres exploseront probablement. Un important panel représentatif de l’industrie française répondra à l’appel : une cinquantaine d’entreprises feront le déplacement, dont 38 exposeront aux côtés de deux pôles de compétitivité et deux centres techniques sur l’Espace France organisé par Ubifrance Brésil, soit plus de 400 m2 aux couleurs tricolores, une vitrine commerciale exceptionnelle.

Signature d’un partenariat stratégique

JPEG

Le Consul général, Jean-Claude Moyret, a ouvert le séminaire à la Firjan.

Ubifrance annonce également un objectif stratégique durant ces 4 jours, la signature d’un accord global de coopération basé sur des projets d’innovation. L’innovation, étendard français de cette édition 2012. Le 17 septembre, un séminaire de travail sera proposé a la Firjan (Fédération des industries de l’Etat de Rio de Janeiro) en présence d’un représentant du Ministère du Développement brésilien et du Consul général de France, afin de réunir des responsables de Petrobras, Rioinvest, l’ONIP (Organisation nationale de l’ industrie du pétrole) et Sebrae (agence de soutien aux PME) pour penser au développement d’un partenariat stratégique entre les APL (Apoios produtivos locais) brésiliens et leurs homologues français, les pôles de compétitivité MER PACA, MER BRETAGNE et NOVALOG. Hamza Belgourari, chargé du secteur énergie à Ubifrance, souligne que « le but de cette réunion est d’aborder les problématiques claires rencontrées par les acteurs brésiliens et leurs besoins précis, auxquels la technologie française pourrait apporter des solutions. »

Pour plus d’informations sur le salon et consulter la liste des entreprises présentes : http://www.ubifrance.fr/bresil/http://www.ubifrance.fr/bresil/

Pour voir les images de l’événement, consulter l’album flickr du Consulat.

publié le 28/07/2014

haut de la page