Un nouveau président pour l’Association Française de Bienfaisance

La commémoration du 14 juillet, au pavillon de Caju de l’Association Française de Bienfaisance, a revêtu ce jour-là un caractère particulier : elle marquait le départ de Raymond Alonso, dont la présidence de 18 ans a été empreinte de nombreuses réalisations. On soulignera notamment la mise en place d’ateliers informatiques pour les jeunes des communautés défavorisées et la rénovation complète de la Résidence Huguette Fragan du nom de sa bienfaitrice, où seront inaugurées sept chambres supplémentaires ce printemps.

Nouveau président élu par l’Assemblée Générale, Jean-Luc Treff a rappelé le message de l’Abbé Pierre : "Il ne faut pas attendred’être parfait pour commencer quelquechose de bien", et présenté les nouveaux membres du Conseil d’Administration. Il a souligné que l’Association, fondée en 1836, était porteuse d’espérance. Espérance pour les jeunes qui pouvaient recevoir une éducation. Espérance pour nos compatriotes qui rencontraient des difficultés passagères que l’association contribuait à résoudre en étroite collaboration avec le Consulat. Espérance enfin pour les personnes âgées qui trouvaient à Caju une ambiance francophile.

Le Consul Général à Rio de Janeiro, Jean-Claude Moyret, a rappelé le sens de cette commémoration à un moment d’émancipation de la société au profit de tous ses membres.

JPEG
De droite à gauche : Mme. Françoise Lindemann (Conseillère UFE), M. Jean Claude Moyret (Consul Général de France), M. Raymond Alonso (ancien Président de l’AFB), M. Jean-Luc Treff (actuel Président de l’AFB), M. Bertrand Rigot-Muller (Conseiller ADFE). Au premier plan : Mme Yvonne Nevière (ancienne collaboratrice de l’AFB à la retraite) et Mme Celita Freitas
_

publié le 28/07/2014

haut de la page