Visite de la Ministre des Sports, Valérie Fourneyron

Dans le cadre de la visite d’Etat du Président de la République François Hollande au Brésil, le ministre brésilien du sport, Aldo Rebelo, et Valérie Fourneyron, ministre française des Sports, de la Jeunesse, de l’Éducation populaire et de la Vie associative, ont signé, à Brasilia, un accord-cadre visant à renforcer la coopération sportive bilatérale entre les deux pays.
Le voyage s’est prolongé par une visite à Rio, vendredi 13 décembre.

Préparation de la ville en vue des Jeux Olympiques

JPEG
La Ministre des Sports, de la Jeunesse, de l’Éducation populaire et de la Vie associative, Valérie Fourneyron et le Consul Général, Brice Roquefeuil au coeur du Maracanã.

Au programme de la journée, rencontres avec des autorités locales et visite du stade Maracanã. Au bord de la pelouse mythique du stade carioca, la ministre déclarait : "je suis impressionnée par l’ampleur des chantiers engagés pour préparer Rio à accueillir les JO ; il s’agit de chantiers structurants qui engendreront de nombreux bénéfices pour l’agglomération et ses habitants, notamment en termes de mobilité urbaine".
Elle s’est ensuite entretenue avec l’Ambassadeur Agemar Sanctos, Directeur des relations institutionnelles du Comité Rio 2016, Laudemar Aguilar, Directeur des relations internationales de la Mairie de Rio, et Luis Salamanca, responsable pour le suivi des JO auprès du secrétaire d’État aux sports.

Mettre en valeur le "savoir faire français"

_
JPEG
La ministre répond aux questions des journalistes sur les opportunités économiques pour les entreprises françaises dans la perspective des Jeux Olympiques Rio 2016.

Autant d’occasions pour la ministre de mettre en valeur le "savoir faire français".

En effet, de nombreuses entreprises françaises vont activement participer à la préparation et à l’organisation des Jeux Olympiques de Rio 2016 :

  • La société française Atos a signé un contrat avec le CIO pour la gestion du système informatique des Jeux Olympiques ;
  • GL Events mettra à la disposition de Rio 2016 le Centre d’Exposition RioCentro ;
  • Nissan (entreprise détenue par Renault à 44%), qui s’est installé récemment à Resende-RJ, fournira de plus de 4.500 voitures pour le transport des officiels et des sportifs ;

Nos entreprises sont également fortement présentes dans les différents projets d’aménagement des infrastructures de transport ou hôtelières liés aux JO ;

  • Alstom fournira le système et le matériel roulant du futur tramway reliant Porto Marvilhoso au centre ville, et fournira également 80 voitures de train de banlieue à Supervia ;
  • Dans le domaine des infrastructures, GL Events, concessionnaire du centre de Congrès Rio Centro, qui loue une partie de ses installations au comité Olympique, construit actuellement un hôtel géré par le groupe Accor ;
  • Accor aura mis en service une dizaine de nouveaux hôtels sur Rio (enseigne IBIS) d’ici les JO, etc.

Valérie Fourneyron a également réaffirmé sa volonté d’accompagner les entreprises françaises dans la conquête de nouveaux marchés. Des entreprises dont le savoir-faire en matière d’infrastructures de transport, de gestion de la sécurité, d’équipements sportifs mais aussi de communication, marketing, billetterie… est avéré et dont la promotion est assurée grâce au site vitrine « Meet the best french companies in international sporting events », hébergé par le portail You Buy France, www.ubifrance.com.

Source : http://www.sports.gouv.fr/accueil-du-site/a-la-une/article/La-France-et-le-Bresil-confortent-leurs-liens-dans-le-sport

publié le 28/07/2014

haut de la page