Visite de la délégation française de la région Nord-Pas-de-Calais dans l’état de Minas Gerais

La délégation française de la région Nord-Pas-de-Calais a débuté le mardi 9 juin son agenda d’entretiens dans l’état du Minas Gerais. Les participants, Français et Brésiliens du Minas se sont rencontrés à la Cidade Administrativa à Belo Horizonte, où se sont déroulés les débats sur la préparation de la COP 21, Conférence des Nations Unies autour du Changement Climatique, qui aura lieu cette année à Paris en présence des représentants de près de 190 pays différents.

JPEG

La présentation « Le Minas Gerais et la France pour la COP 21 : ensemble pour le Développement Durable » a compté la présence de représentants du Gouvernement du Minas Gerais, de la région Nord-Pas-de-Calais, de l’Agence Française de Développement (AFD), de l’Ambassade de France au Brésil et du Consulat Général de France à Rio de Janeiro, Minas Gerais et Espirito Santo.

Le Minas Gerais et la région Nord-Pas-de-Calais ont des liens étroits de coopération et des accords dans divers secteurs, notamment dans le cadre d’actions commune en faveur du développement durable. Au cours de ces dernières années, la région Nord-Pas-de-Calais a notamment aidé le Minas Gerais dans l’élaboration de son Plan de l’Énergie et du Changement Climatique.

La région Nord-Pas-de-Calais a invité l’entreprise de consulting française Enviro Consult, qui possède une grande expertise internationale, pour élaborer ce plan qui a dressé un diagnostic détaillé des vulnérabilités régionales dans le contexte du changement climatique.

JPEG

« La COP 21 est le prochain grand rendez-vous ayant vocation à discuter le positionnement des pays du monde entier face aux changements climatiques. Cette rencontre prépare le Minas Gerais à jouer un rôle important au cours de la Conférence des Nations Unies », remarqua l’Attaché de Relations Internationales du Gouvernement du Minas Gerais, Rodrigo de Oliveira Perpétuo.

D’après Rodrigo de Oliveira, le Plan de l’Énergie et du Changement Climatique est en cours de discussion et sera prochainement validé. « Le Minas Gerais a cherché à développer les coopérations afin de de se fournir auprès de ceux qui sont en avance techniquement face au changement climatique » affirme-t-il.

Entre d’autres mesures prévues, Rodrigo de Oliveira souligne le partenariat entre le Banco de Desenvolvimento de Minas Gerais (BDMG) et l’AFD, qui versera des aides pour que les municipalités du Minas Gerais puissent développer des projets liés à la valorisation et à la protection de l’environnement.

Source : Agence Minas

publié le 29/06/2015

haut de la page